Aspirations alimentaires

Savez-vous ce a quoi j’ai hate ces jours-ci?J’ai hate, j’anticipe avec febrilite le moment prochain ou je pourrais produire cet ecran avec mes listes d’achats anticipes generes par mes programmes. L’objectif etant d’accroitre la qualite de mes choix alimentaires dans le but d’atteindre plus rapidement le niveau de Saine Alimentation.Apres les jeux d’echecs, apres le jeu de Go, voici l’alimentation ou l’ordi pourrait preter un serieux coup de main pour aider a ameliorer la qualite de votre alimentation et aider les pauvres professionnelles de la nutrition un peu abandonnees par les lois du marche. Et, ici, ce n’est plus un Reve, ce n’est plus qu’une question de jours…

Et, deja je peux m’aventurer en vous indiquant, qu’il n’y aura vraisemblablement pas qu’une seule liste de produits qui nous permettra d’atteindre le niveau des Standards de Sante Canada, il y en aura probablement plusieurs. Je n’aurai qu’a choisir celle dont les produits rencontrent mieux mes gouts, mes preferences, mon budget…

Et, comme les produits selectionnes dans une liste sont evalues sur la base de l’IBE, au fur et a mesure du temps les IBE reels evoluant, les produits selectionnes a l’avenir changeront eux-aussi, i;e que les listes generees ayant le meilleur score s’adapteront elles aussi, C’est du moins ce que je peux entrevoir ici, aujourd’hui. Voici ce que cela donnerait dans la vie…

Cela, si je peux m’exprimer en toute humilite et respect, est une representation du cycle economique(alimentation) s’appoyant sur les theses de Herbert Simon augmentees par les apports. les contributions de Giovani Dosi. De tres grands economistes. Et ces outils qui me sont precieux n’auraient pas ete realises sans les explication de Helene Tordjman et Benjamin Coriat(a l’epoque, rattaches tous les 2 a l’Universite Paris Nord XIII). Tout cela s’explique dans le cadre plus large des theses sur le developpement des forces Productives cheres a Marx et Engels. Ce qui n’apparait pas explicitement, c’est que durant ce cycle, les producteurs agricoles, les scientifiques, les industriels innovent et ameliorent leurs produits, en inventent d’autres et qui se retrouveront sur les tablettes puis finalement dans le panier d’epicerie et apparaitra sur la Facture.

RETOUR SUR L’EXPERIENCE:

Et, qu’en est-il des premiers resultats?

D’abord je dois vous dire que les logiciels produisent bel et bien des listes d’achats au hasard, et sans remise(essais avec une limite fixee a 1 unite par produit et aucun produit exclus a priori. La seule condition fixee etait la valeur moyenne des indices de chaque nutriment consideres. Dans le programme, elle a ete fixe a 90%. Le programme s’arrete apres l’ajout du produit qui fait exceder la limite de 90%. Pour etre precis, j’ai genere plus de cinquantes listes de produits…

Cet outil est ideal, pour choisir des listes si on ne tient pas compte des donnees nutritionnelles anterieures comme c’est mon cas. Dans mon cas, j’ai des donnees nutritionnelles qui portent sur 51 periodes, donc la prochaine liste generee aleatoirement representerait approximativement 2%. I.e. Les donnees nutritionnelles cumulatives augmenteraient d’environ 2% Cela n’a qu’une infime incidence sur la situation globale et sur l’IBE global. Cela va prendre quelques periodes (2 ou 3 periodes) pour que cela affecte le pourcentage de l’IBE. 2% sur les donnees reelles, cela ne represente pas, en pourcentage une grande valeur.

Du point de vue du cycle de selection, il faut considerer cela d’une autre maniere. Ma situation n’est pas celle d’un agent qui debuterait ses choix sans donnees cumulatives historiques. Ma situation, pourrait s’apparenter a une personne qui a des dettes et c’est difficile pour un logiciel de determiner comment arrenger ses debourses futurs pour faire disparaitre le deficit…

Ce que je demande a mes logiciels c’est de corriger les surplus de consommation anterieure… et c’est sur ca que portera mon attention. Peut-etre que si je baissais le pourcentage… de 90% a 60%, que se passera-til? A verifier…
La nouvelle situation est stimulante, excitante… Et, il faut que je puisse en profiter, moi-aussi, de mes outils sophistiques.

La situation rencontree generalement dans la societe, et bien ce sont des personnes qui ignorent tout de leur bilan nutritionnel (pas necessairement ignorant de leur bilan de sante, ce qui est un peu different). Pour celles-ci, les outils recemment developpes leur seraient benefiques… Mais sur une longue periode les donnees nutritionnelles s’accumulent et, c’est a ce moment-la qu’il faut reflechir. Si vos listes d’achats regulieres se situent dans la saine alimentation i.e entre 80% et 120% des standards. Les ecarts, avec le temps, peuvent bien entendu, s’annuler, mais quand on regarde les donnees socio-economiques nutritionnelles, il est plutot evident que les ecarts loin de s’annuler, se creusent peu a peu avec les annees. Et, ca, c’est le malheur des professionnels de la nutrition… leurs recommandations devraient etre evaluees avec les standards nationaux… ce qu’ils ignorent tous.

C’est comme une auto… quand elles roulent, elles consomment de l’essence et evidemment que les autos sont dotees de jauges qui permettent d’evaluer le niveau d’essence… mais ce n’est pas le cas dans l’alimentation.

Moi, maintenant je le sais… il faudrait reflechir a la nouvelle situation “Comment corriger une situation nutritionnelle?” Ici, la marge de manoeuvre est etroite… c’est un peu comme la fenetre d’entree dans l’atmosphere pour un vaisseau spatial.

Idealement, j’aurais du avoir ces outils actuels, il y a quatre ans, en 2017 quand j’ai entrepris l’enregistrement des transactions.

Please follow and like us: